Information

Races de chiens: Epagneul Breton

Races de chiens: Epagneul Breton


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Origine, classification et histoire

Origine: France.
Classement F.C.I: Groupe 7 - chiens debout.

La race est considérée comme assez récente. La stabilité de ses caractères typiques remonte au début du XXe siècle. Sa sélection date de plus de quelques décennies, c'est-à-dire qu'elle remonte à 1860. Son géniteur est considéré par les experts comme une race aujourd'hui disparue: l'Èpagneul de Fougères. L'ensemble de son apprentissage s'est déroulé aux côtés des chasseurs bretons, qui utilisaient déjà des spécimens de cette race au début du XIXe siècle. La race était essentiellement utilisée pour la chasse à la bécasse. La race n'était connue que des chasseurs locaux. Dans sa sélection, il apparaît que des «setters écossais blanc-rouge» ont été insérés puis utilisés en reproduction, qui ont été importés en Bretagne à la suite des chasseurs anglais dans la seconde moitié du XIXe siècle. De ces compagnons sont nés les premiers Bretons blanc-aracio et blanc-brun qui, par la suite, ont réussi à transmettre ses caractères. Les débuts de l'exposition ont eu lieu à Paris en 1896, les spécimens ont été apportés par le comte de Cambourg, mais ils n'ont pas eu beaucoup de succès. À partir de 1903, certains spécimens de la race ont été inscrits dans le livre généalogique italien. La race a été ramenée en France en 1907.

Aspect général

Chien de taille moyenne, mésomorphe mésocéphale. Morphologiquement classé comme type braccoïde. Court de reins, avec tête arrondie avec museau des lèvres qui remontent, oreilles assez courtes et attachées haut, relativement peu frangées, poils plats sur le tronc, franges ondulées jamais bouclées, profil carré; queue d'environ 10 cm de long, mais elle peut aussi être anureuse. Chien d'excellentes proportions et construction solide.

Personnage

Auxiliaire humain parfait dans l'environnement de chasse. Exceptionnel pour chasser tout type de gibier, même pour la fourrure. Excellent arrêt sur les perdrix, spécialiste des bécasses, récupérateur d'eau et capable de pistonner le lièvre et les lapins sauvages. Sens olfactif très développé. C'est un chien tenace et avide au travail, et a la réputation d'être têtu, alors qu'en réalité il est extrêmement sensible. Il est choisi pour être très actif, et donc sa vivacité ne doit en aucun cas être réprimée. Il établit sans difficulté une certaine affinité avec le propriétaire, étant un chien extrêmement intelligent.

Épagneul breton (photo Camerini - Chenil de la maison Cecchini - Pelago FI)

Épagneul breton (photo Riccardo Manetti)

Épagneul breton (photo Riccardo Manetti)

Epagneul Breton (photo par Alessandro Cerofolini)

La norme

La taille:
- mâles entre 48 et 50 cm
- femelles entre 47 et 49 cm.

Tronc: poitrine profonde et bien descendue au niveau des coudes; côtes assez arrondies et assez larges. Dos court, garrot bien défini, jamais sellé. Reins courts, larges et vigoureux. Aussi plus bas que le garrot, saillants, ils sont sur la ligne dorsale. Croupe légèrement raide. Hanches bien rétractées, mais sans excès.
Tête et museau: lèvres fines, qui se rassemblent assez. Museau plus court que l'axe crânien dans un rapport de 3 à 2 droit ou seulement légèrement courbé. Crâne de longueur moyenne, parois latérales arrondies, marquées et arrondies, s'arrête avec une dépression assez sensible mais pas abrupte.
Truffe: elle a la couleur de la nuance la plus foncée du pelage, selon que le chien est blanc et orange, blanc et marron ou noir et blanc; bien ouvert, un peu anguleux.
Dents: fortes, complètes en nombre.
Encolure: de longueur moyenne mais pas en retrait dans les épaules, sans fanon.
Oreilles: attachées haut, plus courtes que longues, légèrement arrondies, elles ont peu de franges bien qu'elles soient bien garnies de cheveux ondulés.
Yeux: ambre foncé en harmonie avec le pelage, vif et expressif.
Membres: pattes antérieures très droites, métacarpiens légèrement obliques, fins et musclés. Petites franges épaisses et ondulées. Cuisses larges, très tombantes, très musclées, jarrets et bout des fesses sur la même verticale. Métatarsien bien droit, jarrets pas trop fléchis.
Épaule: oblique et musclée.
Allure: galop énergique, composé et continu avec une succession rapide de foulées vives recueillies comme il sied à un brevilineo. Au total, un ensemble de mouvements vifs et pétillants.
Musculature: tonique et bien développée.
Queue: droite ou pendante, si le chien n'est pas anureux; toujours court d'environ 10 cm, souvent un peu tordu, se terminant par une touffe de poils.
Peau: fine, assez détachée.
Cheveux: sur le corps, fins sans excès et plutôt plats ou peu ondulés.
Couleurs autorisées: blanc et orange, blanc et marron, blanc et noir, tricolore ou rouan avec une de ces couleurs.
Défauts les plus courants: prognathisme, enognatisme, dépigmentation, reins longs, dos long, poitrine étroite, yeux trop clairs, faible attachement des oreilles, crâne carré, museau trop court, monorchidie, cryptorchidie, mouvement incorrect, dos long, épaule droite, lèvres épaisses, cou trop long , bras lourds ou fragiles, croupe trop étroite.

organisée par Vinattieri Federico - www.difossombrone.it


Vidéo: Mon chien epagneul breton est fugueur (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Wselfwulf

    Il y a quelque chose dans ce domaine. Je l'ai, merci pour votre aide sur cette question.

  2. Sarsour

    Vous pouvez vous recommander de visiter le site où se trouvent de nombreux articles sur le sujet qui vous intéresse.

  3. Yozshular

    que nous ferions sans votre idée géniale



Écrire un message