Information

Vs organique. Sol non organique

Vs organique. Sol non organique


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Hemera Technologies / Photos.com / Getty Images

Tout le sol est composé de matière organique. Les termes «biologique» et «non biologique» désignent le processus et les produits chimiques utilisés pour entretenir le sol. L'agriculture conventionnelle non biologique repose sur des engrais synthétiques, des pesticides et des amendements du sol pour favoriser la croissance et décourager les maladies. Le sol organique utilise uniquement des matériaux naturels et non synthétiques pour obtenir des résultats similaires ou meilleurs.

Considérations

Des dizaines d'études scientifiques ont été entreprises au cours de la dernière décennie pour déterminer la valeur relative des sols organiques par rapport aux sols non organiques. Les scientifiques examinent à la fois la qualité du sol et ce qui est produit en l'utilisant. Dans l'ensemble, la recherche indique que le sol organique est un sol de meilleure qualité que le sol conventionnel, produisant des aliments de meilleure qualité et de meilleur goût.

  • Tout le sol est composé de matière organique.
  • Dans l'ensemble, la recherche indique que le sol organique est un sol de meilleure qualité que le sol conventionnel, produisant des aliments de meilleure qualité et de meilleur goût.

Indicateurs de la qualité des sols

La qualité du sol se mesure par sa capacité à soutenir la croissance biologique, à promouvoir la santé des plantes et à préserver l'environnement. La présence de matière organique améliore la fertilité et le stockage de l'eau du sol. Des études indiquent que les sols organiques, comparés aux sols non organiques, ont une plus grande concentration de micronutriments, une plus grande tolérance au stress et des niveaux accrus de carbone et d'azote.

Devenir biologique

Le jardinage biologique n'a pas à être coûteux. Vous pouvez faire votre propre sol organique avec du compost à partir d'ordures ménagères courantes, telles que des pelures d'orange et des boutures d'herbe. Dans certains cas, le savon et l'eau peuvent remplacer les vaporisateurs coûteux. Dans l'ensemble, un bon sol est la meilleure défense contre les maladies et les ravageurs.

  • La qualité du sol se mesure par sa capacité à soutenir la croissance biologique, à promouvoir la santé des plantes et à préserver l'environnement.
  • Vous pouvez faire votre propre sol organique avec du compost à partir d'ordures ménagères courantes, telles que des pelures d'orange et des boutures d'herbe.

Acheter de la terre organique?

Le terme «biologique» est relativement jeune: les agriculteurs, les jardiniers et les producteurs de sol n'ont commencé à suivre le contenu chimique de leur sol qu'au cours des dernières décennies. Le sol peut subir des tests pour déterminer s'il reste des résidus chimiques; les résidus inférieurs à un certain niveau sont considérés comme acceptables (voir référence 1). Ce fumier peut ne pas être certifiablement biologique. Si vous habitez près d'un producteur qui vend de la terre biologique, achetez-y votre terre à la place. Voir référence 2) Le terreau fait maison est plus abordable que les mélanges commerciaux et vous pouvez plus facilement vérifier ses ingrédients. ATTRA répertorie plusieurs recettes de terreau pour à peu près tous les besoins du jardin, mais le mélange classique est 1 partie de compost mature, 1 partie de terre végétale et 1 partie de sable (voir référence 2).


Voir la vidéo: Free energy, Solar energy, How to make solar cell step by step (Mai 2022).