Information

Plantes en pot: Pittosporum, Pitosporo, Pitosforo, Pittosporum crassifolium, Pittosporum dallii, Pittosporum daphniphyllum, Pittosporum heterophyllum, Pittosporum procerum, Pittosporum tenuifolium ou P. nigricans, Pittosporum tobira

Plantes en pot: Pittosporum, Pitosporo, Pitosforo, Pittosporum crassifolium, Pittosporum dallii, Pittosporum daphniphyllum, Pittosporum heterophyllum, Pittosporum procerum, Pittosporum tenuifolium ou P. nigricans, Pittosporum tobira


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Classification, origine et description

Nom commun: Pittosporo ou Pitosforo (pour P. tobira).
Gentil: Pittosporum.

Famille: Pittosporacées.

Étymologie: du grec "pitta", poix, résine et "spore", graine, car elle a les graines recouvertes de résine.
provenance: régions à climat subtropical d'Asie, d'Océanie et d'Afrique.

Description du genre: comprend environ 150 espèces d'arbustes et de petits arbres, semi-enracinés, à feuillage persistant et très décoratif, propices à la formation de haies ou à la culture en pots de taille adéquate. Les feuilles sont généralement alternes ou rassemblées en verticilles ou en grappes. Les fleurs, souvent parfumées, simples ou rassemblées en panicules, peuvent être blanches, jaunes ou même foncées (presque noires) et ont une forme en cloche ou tubulaire.

Pittosporum tobira - Pittosporo (site de photos)

Espèces et variétés

Pittosporum crassifolium: originaire de Nouvelle-Zélande, cette espèce arbustive a des feuilles persistantes, alternes, à limbe obovale, de consistance coriace, de couleur vert foncé, sur la page supérieure et blanches ou rougeâtres, sur la partie inférieure. En avril-mai, il produit des fleurs brunes, rassemblées en corymbes terminaux, de 5 cm de large, qui sont suivies de fruits à capsule ovoïde. Il peut atteindre 3,5 m. haut et 2 m. en diamètre.

Pittosporum dallii: originaire de Nouvelle-Zélande, cette espèce d'arbre a des branches, de couleur rouge à l'état jeune, qui ont des feuilles persistantes, coriaces, ovales-lancéolées et vert foncé. En juillet, il produit des corymbes terminaux de fleurs blanches, agréablement parfumées. Il peut atteindre 2,5 à 3 m. en hauteur et en diamètre.

Pittosporum daphniphyllum: cet arbuste délicat vient de Chine, qui ne peut être cultivé en extérieur que dans les régions au climat doux. Il a des feuilles persistantes, ovales-oblongues, vert foncé. Les petites fleurs jaune-vert ont un calice et une corolle tubulaires formés par des pétales courbes et semblent réunies en panicules terminales. Il pousse jusqu'à 2-3 m. en hauteur et en largeur.

Pittosporum heterophyllum: espèce arbustive à port prostré, à feuilles persistantes, étroites, ovales-lancéolées, de 2 à 4 cm de long. En avril-mai, il produit de petites fleurs jaune clair. C'est l'une des espèces les plus résistantes au froid. Il résiste également bien à la sécheresse. Il peut atteindre 1 à 2 m. en hauteur et en diamètre.

Pittosporum procerum: cette espèce arbustive, semblable à la précédente, se distingue par ses grandes feuilles lancéolées, ses fleurs blanches, rassemblées en inflorescences ombelles et son développement en hauteur plus important.

Pittosporum tenuifolium o P. nigricans: originaire de Nouvelle-Zélande, cet arbre semi-rustique a des tiges presque noires et des feuilles persistantes, ovales-oblongues, de couleur vert clair et avec des magazines ondulés, de 3 à 6 cm de long. En août, il produit des fleurs brun pourpre, qui dégagent un parfum de vanille et apparaissent à l'aisselle des feuilles. Il pousse jusqu'à 5-6 m. de hauteur et 2-3 m. en diamètre. Parmi les variétés les plus connues, on trouve: "Augyrophillum", aux feuilles blanches panachées; "Aureo-variegatum", à feuilles tachetées de jaune; "Garnettii", aux feuilles gris-vert, bordées de blanc crème; "Irene Patterson", au port bombé régulier et aux feuilles tachées de blanc crème, d'aspect translucide, sur les jeunes pousses; "Purpureum", avec des feuilles de couleur bronze au début, pourpre intense ensuite, "Silver Queen", avec des feuilles aux panachures gris argenté; "Variegatum", avec une posture en forme de colonne et des feuilles pointues vert clair avec des marges blanches.

Pittosporum tobira: originaire de Chine et du Japon, ce petit arbuste convient à la culture en pot (en terrasse) ou à la formation de haies. Il a des feuilles persistantes et coriaces avec une feuille brillante, une forme obovale et une couleur vert foncé. En avril-juillet, il produit des fleurs blanches ou jaune crème, très parfumées, qui apparaissent unies en panicules terminales de 5 à 8 cm de large. Il peut atteindre 2 à 5 m. de hauteur et 2-4 m. Il est utilisé pour former des haies, compte tenu de sa docilité à la taille, mais aussi comme spécimen isolé et en pot. Parmi les variétés sur le marché: «Nanum», de forme basse plus arrondie; "Variegatum", feuilles à stries argentées.

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: P. tenuifolium et P. tobira supportent des températures hivernales minimales de 0 / -5 ° C.
Lumière: ont besoin de soleil et à l'abri des vents.
Arrosage et humidité ambiante: résiste bien à la sécheresse et à l'air marin, même si un arrosage régulier au printemps-été permet d'obtenir un feuillage plus épais et une floraison plus riche.
Substrat: sol fertile bien drainé, à base de terre de jardin, terreau et tourbe, additionné de sable.
Fécondations spéciales et astuces: ce sont des espèces adaptées à la culture en extérieur, dans les zones à climat doux, ou en serre froide, en hiver, pour les zones à climat rigoureux. Au printemps-été, cependant, ils ont lieu à l'extérieur.

Multiplication et taille

Multiplication: de nouveaux spécimens peuvent être obtenus à partir de boutures de 8 à 10 cm de long, prélevées en mai-juin sur des branches latérales semi-matures, en prenant soin de laisser une partie de la branche porteuse. Ceux-ci doivent être enracinés dans une boîte de multiplication, à une température de 16-18 ° C. Une fois l'enracinement effectué, les plants individuels sont transplantés dans des pots de 8 cm. de diamètre, rempli du substrat utilisé pour les plantes adultes. Les plants devront passer l'hiver dans une boîte ou une serre froide. En avril-mai, des plantes à croissance rapide telles que P. tenuifolium peuvent être plantées; les boutures des autres espèces devront passer une autre année dans des pots de 10-15 cm. de diamètre, enterré dans un lit froid. Les pittospores sont semées en mars dans un récipient froid, en prenant soin de nettoyer les graines de la substance visqueuse qui les recouvre. Les plants ainsi obtenus doivent être conservés, la première année, dans des pots de 8 cm. Pendant les 2-3 prochaines années, ils seront conservés dans des pots de 10 à 15 cm. Ainsi, en avril-mai, vous pouvez procéder à la plantation. De nouveaux spécimens peuvent également être obtenus par stratification.
Taille: toutes les espèces portent une bonne taille, qui doit être effectuée en avril, raccourcissant les branches envahies et redonnant une forme harmonieuse et compacte à la plante. Pour les haies, une fois les dimensions souhaitées atteintes, le «balancement» est réalisé annuellement, entre avril et juin.

Maladies, ravageurs et adversités

- Pucerons: attaquent les feuilles et les fleurs. Ils sucent la sève et rendent la plante collante. Ils sont éliminés en lavant la plante et en la traitant avec des insecticides spécifiques.

- Les cochenilles du coton: peuvent attaquer les plantes, en particulier dans les climats chauds et secs. Il faut les enlever, traiter la plante avec un produit anticoccidique et augmenter le taux d'humidité (la pulvérisation et le lavage des feuilles permettent d'éliminer les cochenilles à l'état larvaire). Au lieu du produit chimique, les parties touchées peuvent être frottées avec un coton-tige imbibé d'eau et d'alcool.

- Cochenilles brunes: elles se produisent avec la formation de pousses brunes (déterminées par la petite "coquille") et donnant à la plante un aspect noirâtre et collant (en raison de la production par la plante de substances sucrées qui la rendent sujette à l'attaque des champignons et fumaggini). Ils sont combattus en les supprimant et en traitant la plante avec un produit anticoccidique ou en frottant les parties touchées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool.


Vidéo: Comment rempoter une plante? (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Whistler

    C'est bien quand ça!

  2. Fowler

    Une pensée exceptionnelle))))

  3. Iago

    Désolé pour le hors-sujet, pouvez-vous me dire où vous pouvez obtenir le même joli modèle pour un blog ?



Écrire un message